Guide d’utilisation d’une coupe menstruelle

Une coupe menstruelle est une assistance hygiénique qui se présente en forme d’une  cloche utilisée par les femmes durant leurs règles. Mais, les personnes voulant s’en acquérir se posent la question, comment utiliser une coupe menstruelle ?

L’utilisation d’une coupe menstruelle

La coupe menstruelle est un dispositif à insérer à l’intérieur du vagin tel un tampon. Pour ce faire, il faut la plier en deux. Au premier usage, il est conseillé de l’aseptiser ou la nettoyer en usant de l’eau bouillante. Il est également recommandé de faire son insertion quand on est sous la douche ou en y appliquant du gel lubrifiant afin de faciliter la mise en place. Quant au retrait, il doit être réalisé avec la tige se trouvant à la base de la coupelle en la gardant délicatement ou en tractant dessus afin de la faire descendre dans le cas où elle est placée trop haut.

Il est obligatoire d’avoir les mains entièrement propres lors de l’ajustage ou du retrait de la coupelle. Il convient également d’adopter une position confortable afin de relâcher des muscles vaginaux. En fonction du flux et de sa taille, la coupelle requiert d’être évacuée entre deux et cinq fois par jour. De même, il faut la rincer avec de l’eau après chaque retrait et la nettoyer avec de l’eau bouillante avant la première utilisation, notamment entre les cycles.

Les avantages de l’usage d’une coupe menstruelle

Avant tout, la coupe menstruelle permet de prévenir les mycoses ainsi que les odeurs désagréables, parce qu’à l’opposé des serviettes hygiéniques, la coupelle ne garde pas l’humidité en contactant avec le vagin. De même, elle donne la possibilité de déjouer les irritations et empêche le sang d’être en attouchement avec le vagin. D’ailleurs, la coupelle est conçue en silicone, ce qui permet de limiter les éventuels risques de sécheresse vaginale ainsi que les allergies, surtout pour les personnes ayant une peau sensible.